(Français - English) - Mobile friendly : (Français - English) - Brandenburg - Potsdam - New/Updates
Tourism - Museums - Restaurants - Shopping - Planning - Transports - Unknown Berlin - Architecture - Photo Gallery - Germanoscope

Britz - Charlottenburg - Dahlem - Friedrichshain - Gesundbrunnen - Grunewald - Köpenick - Kreuzberg - Lichtenberg - Mariendorf - Mitte - Moabit - Neukölln - Pankow - Prenzlauer Berg

Reinickendorf - Schmargendorf - Schöneberg - Spandau - Steglitz - Tegel - Tiergarten - Tempelhof - Tiergarten - Treptow - Wannsee - Wedding - Weißensee - Wilmersdorf - Zehlendorf

Berlin

Berlin sous le Troisième Reich 1933-1945

Ce qui m'a probablement le plus frappé à Berlin est l'omniprésence des places commémorant les méfaits et atrocités de l'Allemagne nazie, . Ce rappel ne se limite pas aux lieux de mémoire qui occupent en générale des places centrales à la ville. Il est tout simplement impossible de vivre à Berlin sans faire face presque chaque jour à l'Histoire, y compris dans des quartiers non touristiques et dans des rues peu fréquentées.

Hitler fera élargir l'avenue qui traverse Tiergarten et qui relie le Stade Olympique et Spandau à l'île des musées. La guerre l'empêchera de transformer Berlin en Germania, nouvelle capitale grandiose destinée à montrer au monde entier la suprématie du IIIème Reich.

Les bombardements de la seconde guerre mondiale, la volonté de ne pas reconstruire les établissements liés à l'Allemagne de Hitler font qu'il ne reste pas de traces évidentes de la Capitale du 3ème Reich, hormis les nombreux lieux de mémoire et de monuments dédiés aux victimes du régime et de la Guerre. Malgré cela, on trouve au hasard des rues, des immeubles d'architecture nationale-socialiste qui sont encore utilisés (voir Architecture du 3ème Reich)

La rue de la nouvelle chancellerie ne garde aucun vestige des anciens bâtiments. Mais certains pensent que le bunker souterrain se trouve quelque part.

Rue des ministères, cette rue n'est que l'ombre de ce qu'elle a pu être avant les bombardements.

==>Musée de la résistance allemande

Germania

La capitale du Monde qui devait diriger les conquêtes nazies ne vit jamais le jour. Cependant, les premières études avaient été lancées avant la guerre telles que le Cylindre en béton destiné à capacité du sol berlinois à supporter des monuments gigantesques.

Denkmäler - Memoriaux - Memorials

Aux victimes du nazisme

Mémorial de la persécution des tziganes et roms d'Europe sous le national-socialisme

Aux victimes handicapées

 

Au fil des rues

Züge in das Lebe, Züge in den Tod : 1938-1939 (Frank Meisler 2008)

Située au pied de la Gare de Friedrichstrasse, l'ensemble de sculptures de Frank Meisler présente deux groupes d'enfants attendant un train, l'un vers les camps de concentration et d'extermination, l'autre vers la liberté. Le monument commémore en particulier l'opération "Kindertransport", organisée par la Grande-Bretagne en 1938-1939 et qui permit de sauver 10000 enfants juifs en les accueillant outre-Manche.

  1. Aux victimes juives
  2. Plaque individuelle à même le trottoir, probablement devant l'immeuble où habitait Regine Schrimmer.
  3. Devant le Reichtag, plaques dont la tranche comporte la liste des camps.
 

Sur quelques places et carrefour, on rappelle la liste des principaux camps d'extermination nazis.

Hausvogeilplatz

Sur les marches du métro, les noms d'anciennes entreprises juives de confection qui avaient leur siège sur cette place de Berlin-Mitte sont inscrites en mémoire.

Les lois anti-juives

Dans l'ancien quartier juif de Schöneberg, des plaques surprenantes ont été apposées dans certaines rues pour rappeler les lois discriminatoires visant les juifs sous le Troisième Reich. Au premier abord, ces plaques semblent diffuser une information encore en vigueur. Très surprenant au premier degré !!!

  1. Plaque 1 : " Les juifs ne sont plus autorisés à acheter des journaux et des magazines (17.2.1942)"
  2. Plaque 2 : " Les juifs ne peuvent plus être membres de la croix rouge allemande (1.1.1938)"

Ces plaques accrochées sur des lampadaires surprennent. L'explication n'apparait que dans le petit rectangle accroché en dessous.

==> Judische Gemeinde

Dans cette maison située sur les bords de la Wannsee, à quelques kilomètres de Berlin en direction de Potsdam eut lieu le 20 janvier 1941 la conférence qui planifia et organisa l'extermination des Juifs d'Europe. Cette maison a été transformée en Mémorial sur l'Holocauste (un guide en français reproduit la totalité des panneaux d'informations de l'exposition).

== > Haus der Wannsee-Konferenz

Aux victimes de la guerre

Expositions temporaires

Zerstörte Vielfalt - Diversité détruite (2013)

 En 2013, pour les 80 ans de l'accession de Hitler à la chancellerie, une exposition en de multiples lieux de Berlin relate la diversité de la population des années 20 qui fut persécutée et disparut dès l'arrivée des nazis au pouvoir. L'exposition principale se situe au musée de l'Histoire allemande (Zeughaus).

Versöhnung - Réconciliation

  1. France-Allemagne : De Gaulle et Adenauer se tenant "les" mains.
  2. Déclaration commune relative au traîté sur la coopération franco-allemande du 22 Janvier 1963 : " La réconciliation du peuple allemand et du peuple français mettant fin à une rivalité séculaire, constitue un évènement historique qui transforme profondemment les relations entre les deux peuples".
  3. Cadeaux de l'Armée de l'Air Américaine (US Air Force) aux Berlinois (Juin 1983)


BERLIN : (Français - English)

Britz - Charlottenburg - Dahlem - Friedrichshain - Gesundbrunnen - Grunewald - Köpenick - Kreuzberg - Lichtenberg - Mariendorf - Mitte - Moabit - Neukölln - Pankow - Prenzlauer Berg

Reinickendorf - Schmargendorf - Schöneberg - Spandau - Steglitz - Tegel - Tiergarten - Tempelhof - Tiergarten - Treptow - Wannsee - Wedding - Weißensee - Wilmersdorf - Zehlendorf

1933-1945 (75)